Il faut changer le modèle de fabrique de la ville » pour répondre aux enjeux à venir

28/03/22 | Actualité de l'aménagement

Comment reconstruire nos villes sur elles-mêmes pour accueillir plus, offrir une vraie qualité de vie, sans s’étaler ni épuiser les ressources naturelles ? C’est le défi de la ville de 2050 qu’explore l’urbaniste nantais Sylvain Grisot.

Pourquoi faut-il repenser les villes ?

Nous serons confrontés, durant le XXIe siècle, à des crises climatique, de la biodiversité, mais aussi de ressources (1). Quand on est « faiseur » de ville (urbaniste, élu local), on est face à cette triple problématique car construire nécessite des matières premières (eau, ciment…) qui risquent de manquer, tout comme l’espace.

Or, la ville comme on l’a construite ces dernières décennies a des conséquences en matière d’émissions de gaz à effet de serre, par la construction et la vie de ses bâtiments, mais aussi du fait des mobilités qu’induit l’étalement urbain (2). Il faut changer le modèle de fabrique de la ville.

Lire aussi : Construire plus en vivant bien, est-ce possible ?

Le quartier en construction de Baud Chardonnet, à Rennes, comptera, à terme, un peu plus de 5 000 habitants. | ARCHIVES MARC OLLIVIER, OUEST-FRANCE

Pour lire l’intégralité de l’article cliquez ICI

Eric RAIMONDEAU

Eric RAIMONDEAU

Gérant de l'agence UTOPIES URBAINES

En qualité de micro entrepreneur, j’ai créé l’agence Utopies Urbaines. En effet J’aime à partager mon expertise et la transmettre au travers des expériences que j’ai pu acquérir en direction des élus locaux mais aussi  des fonctionnaires des communes ou intercommunalités lors de sessions de la formation continue ou initiale. Ce site veut aussi être un relais pour des offres d’emploi proposées par les collectivités territoriales.

Plus d’articles :

Sur la loi SRU, un dialogue de sourds à tous les étages

Sur la loi SRU, un dialogue de sourds à tous les étages

Seule une minorité des 35 000 communes françaises est soumise à l’obligation de construire des logements sociaux. Pourtant, ce sujet empoisonne toujours les relations entre l’État et des collectivités territoriales, qui ont l’impression d’être face à un...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Share This